Un blog, c’est comme un magasin



blog

Régulièrement, quand je dis à des amis créer des blogs et des sites Internet pour gagner des revenus publicitaires, on me dit souvent que c’est un passe temps, « comment tu fais pour gagner de l’argent »… Quand j’indique gagner environ 600  euros par mois – 400 à 1000 selon les mois – on me  regarde avec admiration et on me pose plein de questions, sur comment tu fais, tu paie Google ? Google te paie ? Tu gagne de l’argent sans rien faire ? Comment tu crée du contenu…

Alors là j’ai droit à une longue explication, car étonnamment bien qu’Internet soit largement rentré dans les mœurs, la plupart des Internautes ne se posent pas plus de questions que ça et ne comprennent pas des notions aussi basiques qu’un hébergement ou un .com. Alors avec le temps, j’ai trouvé une petite astuce pour bien faire comprendre aux gens comment fonctionne un site (ou un blog)… Celle du magasin

Avant d’implanter un magasin, il faut avoir une stratégique : business plan, business model

Pour un blog aussi. Il faut savoir quelle thématique choisir, savoir si les gens sont intéressés par cette thématique, s’il y a de l’argent en jeu dans cette thématique ou pas (devinette : ou il y a le plus d’argent : la finance ou l’élevage de hamsters ?). Ensuite, regarder ce que la concurrence (les autres sites) font…

Un magasin a besoin d’un local

De même, un blog a besoin d’un endroit où il sera accessible tout le temps. Comme je ne vais pas allumer mon PC 24h/24 et gérer l’aspect technique de la chose, j’explique payer une société allemande, 1and1, 8€ HT par mois, pour avoir le droit d’avoir mon site sur leurs ordinateurs (ne pas employer le mot serveur).  Je mets mon site sur ce PC qui est connecté 24h/24 sur Internet, comme cela les Internautes peuvent venir sur mon blog.

Un magasin doit être situé dans un endroit passant

Le blog aussi. A défaut de localisation géographique, le blog aussi ne vit que par son trafic -  avoir le meilleur produit du monde ne sert à rien si personne ne l’achète… non ? Quand le magasin choisit une rue où son profil de clientèle est abondant, le blog se positionne sur des mots clés qui sont souvent tapés par les Internautes sur Google. Aussi simple que ça. ET là, j’explique le principe de base du référencement : annuaires et backlinks (j’explique que Google se sert d’un code informatique qui fonctionne comme les magazines scientifiques : plus on parle de toi, mieux c’est. Si le Wall Street Journal parle de moi, c’est mieux que si c’est Madame Michu et Monsieur Durand, même si WSJ c’est un contact, et Madame Michu et Monsieur Durand, c’est 2 contacts). Puis l’intérêt d’avoir des bons noms d’images, des bons titres…

Un magasin a besoin d’attirer le chaland : enseigne, vitrine

Le blog aussi. Première étape : que l’internaute accède à votre site. Un site simple à retenir, en .com  ou .fr sera mieux qu’un site en .free.fr ou pire, un .skyblog… En outre, votre nom de domaine fait plus crédible, plus sérieux. Donc on a plus envie de rentrer. Idem pour un magasin : on a plus enfin de rentrer dans un magasin connu ou avec un nom sympa qu’avec le nom « Dupont et Dupond ». Un Internaute moyen partant au bout de 7 ou 8 secondes s’il trouve votre site laid ou qu’il ne trouve pas l’information recherchée, il vous faut avoir un design  pratique et beau pour que l’Internaute vienne et reste sur votre blog.

Un magasin a besoin de marchandise

Le blog a besoin de contenu. Sans contenu, même si beaucoup de gens viennent, ils repartiront aussi vite qu’ils sont venus, ce qui ne présente aucun intérêt (sauf dans une optique MFA, mais ça je le dis pas car sinon me voila reparti pour une explication de 5 minutes sur ce qu’est un MFA, site parking…). Le magasin renouvelle son contenu pour attirer à nouveau la clientèle. Le blog aussi.

Un magasin a besoin de se différencier de la concurrence

Le blog aussi. Copier/coller d’autres blogs ne sert à rien, vous n’apporterez rien à vos visiteurs, ils ne viendront pas voir votre blog… Faites quelque chose d’original, qui intéressera les visiteurs.

Un magasin a besoin de vendre (logique non ?)

Pour cela, il crée l’envie – offres limitées dans le temps, prix pas cher… – propose des produits qui plaisent au client… Pour le blog, c’est pareil, sauf que l’Internaute ne paie pas sa visite. Il faut créer des produits (eBook, formation…) ou vendre celui des autres (livres, matériel informatique…) ou vendre l’audience du site à des entreprises en quête de notoriété (on appelle ça la pub)

Un magasin fidélise ses clients

Il leur donne des cartes de fidélité pour les faire revenir et connaitre leurs achats. Le blog utilise une newsletter et les réseaux sociaux pour faire revenir les visiteurs  Et il existe des outils (gratuits, je précise) pour voir comment l’internaute est venu, combien de temps il est resté sur le site… (la, en ouvrant ma console XiTi, l’ami à qui j’explique le blogging est tout ébahi et épaté qu’il y aie tant de données, alors qu’il ne se pose pas de questions sur comment Google fonctionne ou sur comment Facebook propose des amis…). Et j’explique : grâce aux statistiques, je peux comprendre comment les Internautes viennent, ce qu’ils aiment, et améliorer mon blog…

Un magasin a besoin de communiquer

Cela passe par la presse, un site Internet(o_O), le bouche-à-oreille, la radio locale… Pour un site Internet, c’est pareil : référencement sur les moteurs de recherche, partenariats avec d’autres blogs, communiqués de presse… tout est possible.

Conclusion

Je finis souvent par expliquer que oui, je gagne de l’argent, et que souvent, je suis content car quand je me réveille  c’est comme si quelqu’un avait déposé 5 à 10€ (selon les jours) sur ma table de chevet. La, les gens sont tout excités à l’idée de l’argent facile – en oubliant tout ce que je leur ai dit précédemment – et me demandent « tu m’aide à faire un blog… ». Je leur réponds : ok, mais durant des mois, tu gagnera rien. Mais je peux t’aider avec mon expérience à gagner rapidement. Ecris moi le contenu, je me charge de l’aspect technique. Et la soudainement, les gens perdent leur enthousiasme.

Retour à la réalité. Le père noël n’existe pas. Oui un Skyblog pour raconter les péripéties de médor c’est un loisir, mais ca ne rapporte rien. Un blog à succès nécessite des compétences entrepreneuriales et marketing pas forcément bien méchantes à apprendre mais cela nécessite de la motivation et voir un peu plus loin qu’un profit rapide au bout d’une semaine…

Grâce à la comparaison blog/magasin, je simplifie l’explication, démystifie le métier de webmaster ou blogueur et montre que même  si j’adore ce que je fais, pour réussir, adorer est une condition obligatoire pour faire un blog intéressant et rester motivé, mais ce n’est pas suffisant : gérer un blog à succès, c’est gérer une entreprise comme une autre.

Qu’en pensez-vous ? Quel est votre point de vue sur la question ?





Both comments and pings are currently closed.

18 Réponses pour le billet “Un blog, c’est comme un magasin”

  1. Fabrice dit :

    Je trouve que ta comparaison est tout à fait pertinente, rien à redire. Comme d’hab, les gens pensent que l’argent vient sans bosser…
    Pour les MFA, sites parkings, tu devrais faire un billet;-)

  2. Fabrice dit :

    Citation de Martin « ok, mais durant des mois, tu gagnera rien. »

    Tu viens de briser de nombreux espoirs ;-)

    Mais sinon sur le principe c’est tout à fait cela.

    Sinon j’aime bien aussi comparer le blogging et le marathon. L’important c’est de durer et d’en garder sous la semelle sous peine d’exploser au bout de 5 km (6 mois).

  3. martin dit :

    @ Fabrice (le premier): j’ai certains de mes sites proche du MFA, mais pas tout quand même, je me sens pas légitime pour faire un billet sur les MFA ou parking, sauf en coup de gueule. Les gens sont naïfs quand même, s’ils réfléchissaient 2 secondes: ils se diraient: « s’il y a de l’argent facile, tout le monde serait sur ce créneau, et il n’y aurait pas de place pour moi »…

    @ Fabrice (le second): je trouve ça plus honnête. Je vend du rêve au début en expliquant gagner de l’argent en dormant, mais je préfère être honnête en indiquant que c’est la nuti après de longs mois de travail.

    J’aime bien ta comparaison avec le marathon. Je suis loin d’avoir couru autant, mais lors de mes 21 km, j’ai couru à 16-17 km/h les 5 premiers km. Bilan: énorme point de côté, je me suis trainé les 16 km restant. Je me suis motivé en voyant les autres à la finir. Tout seul, je me serai arrêté. Pour le blog, comment tu vois ca? Avoir des articles ou de la motivation en réserve? Tu as raison en tout cas, il faut penser à long terme.

  4. Fabrice dit :

    Je crois qu’il faut surtout accepter le fait qu’à un moment ou un autre on va bien finir par avoir un coup de mou. Il faut l’accepter, ralentir un peu le rythme si besoin pour mieux redémarrer ensuite.

    Avoir des articles en avance comme tu l’as fait avec Candix est évidemment un plus. Cela peut permettre de mieux gérer ces périodes de moins bien.

  5. martin dit :

    Oui tout à fait. La j’ai encore 3 articles en attente de publication. Ce qui fait que si j’ai la flemme, j’ai 3 jours devant moi…

    WordPress, c’est quand même un truc de génial à ce niveau la, même si les articles d’avance ne font pas tout: pas de possibilité de rebondir sur une actualité par exemple.

    Bonne journée

  6. Martin dit :

    Une citation qui me revient à l’esprit (je ne sais plus qui est l’auteur): l’argent du web, c’est de l’argent facile gagné difficilement… A méditer

  7. Je confirme que sans stratégie au départ on est vite dans le brouillard si on veut monétiser. ;-)
    Par contre on peut trouver un certain plaisir à raconter un peu tout et n’importe quoi, comme ça, just for fun…

  8. martin dit :

    tout à fait. J’ai écrit un article sans trop de rapport avec le blog en conviction avec mon esprit geek, ou quelques sites peu monétisables. Mais disons qu’il faut différencier un écart volontaire d’un manque de stratégie flagrant comme tu le dis si bien :)

  9. Philippe dit :

    Je partage complètement ton avis et l’image est bien choisie. Créer un blog c’est entreprendre et comme dans toute entreprise, il faut travailler, travailler et encore travailler.
    La grosse différence entre un blog et la pluspart des autres activités, c’est que le blog met vraiment tout le monde au même niveau. Pas besoin de diplôme, pas besoin de capital, simplement une grosse dose de motivation et du travail.
    Qu a dit qu’entreprendre c’était compliqué ?

  10. martin dit :

    Justement, le problème comme le résume Olivier Roland, c’est que les gens comme ils voient que bloguer c’est facile et que des blogueurs gagnent de l’argent se disent.

    BLOGUER = ARGENT
    BLOGUER = FACILE
    BLOGUEUR = ARGENT FACILE

    Or, il y a un monde, on est bien d’accord, entre un skyblog en langage SMS et un blog pensé comme un pro, avec une stratégie éditoriale et marketing derrière. Cette stratégie ne se voit pas au premiers abords, mais c’est ce qui apporte la valeur ajoutée au blogs professionnels…

  11. PEL dit :

    Très bonne comparaison entre un magasin et un site web, c’est vrai que tous les points que tu as évoqué sont pertinents et bien développés, et comme tu l’as bien dit la plupart des gens pensent qu’on peut se faire de l’argent en claquant des doigts avec Internet ^^

  12. Francisandlili dit :

    Excellent article, la comparaison est très pertinente.
    C’est vrai qu’il est je pense difficile de gagner de d’argent mais que ce n’est pas impossible.
    Tout comme une société ne tombe pas du ciel, il faut bien monter son dossier: le couperet du banquier donne généralement une bonne idée de la viabilité du projet.
    Un site c’est pareil avec un « prix » de départ moins important mais une concurrence peut être plus féroce…

  13. [...] gagnez et ne succombez pas à la folie des grandeurs à tout externaliser sur votre blog. Même si un blog c’est un fond de commerce comme un autre, les revenus sont assez aléatoires et faible au début. N’investissez pas en disant regagner par [...]

  14. Jean dit :

    Une bonne expérience du marché est indispensable et je vous conseille de trouver des produits particulier ou il y a peux de concurrence cela faciliteras votre notoriété ainsi que pour établir une clientèle fidèle.

  15. martin dit :

    Tout à fait, d’où l’intérêt des microniches:

    http://www.candix.fr/2011/03/interet-des-microniches/

  16. [...] le luxe de négliger un potentiel de clientèle représentant 10 à 20% de votre C.A ? Vu qu’un blog, c’est comme un magasin, ne négligez aucun [...]

  17. Jon dit :

    Jolie Allégorie.

    Ceci dit, moi le jour où je gagnerais vraiment de l’argent sur internet, je me garderais bien d’expliquer à mes amis comment je fais.

    D’ailleurs j’aurais plus d’amis.

  18. martin dit :

    OK :)

    Pourquoi tu te gardera bien d’expliquer à tes amis? Peur de la concurrence?

Top