Marketing des fontaines

Posté dans : Non classé | 0

Preuve que le marketing est partout, même les fontaines populaires sont douées en marketing. A l’instar des mendiants, les fontaines veulent elles aussi récolter des pièces… Les fontaines souhaitent un jour imiter leurs leadeurs, comme la fontaine de Trévi, qui, simplement en attendant sans rien faire, récolte chaque jour 300€ des passants (soit 6-7 fois plus que ce que gagne un smicard en Italie…)

Alors comment faire pour gagner de l’argent sans rien faire et arriver, à l’instar de certains blogueurs voyageurs, gagner leur vie sans rien faire (ou en travaillant 4 heures par semaine)

La réponse :

Informer le visiteur

Comment un visiteur sait s’il peut jeter une pièce ou pas ? Tout simplement : s’il voit des pièces dans la fontaine, il sait qu’il peut en jeter une. S’il n’y en a pas… il n’en jettera pas. Alors très simplement, les gens qui récoltent les pièces veillent à ne pas tout récolter, de façon à ce qu’il y aie toujours des pièces dans la fontaine. Une technique marketing où les mendiants sont en passe de prendre le leadership : un bon mendiant laisse toujours des pièces dans son chapeau, pour indiquer que oui il cherche des pièces et pour…

Inciter les gens à donner

Inconsciemment, vous, moi, on a tendance à suivre ce que les autres gens font. Bêêê (onomatopée du bruit des moutons) répondront les cyniques ? Non, c’est juste qu’on ne peut pas tout comprendre dans le monde et qu’inconsciemment on a tendance à suivre les grands chemins tous tracés pour se simplifier la vie. Connaissez-vous les trois lois de la thermodynamique ? Moi pas, donc je me fie aux classements pour choisir une bonne voiture ou une bonne ligne de compagnie aérienne.

Dans la « vraie » vie, c’est la même chose. Un restaurant est plein ? On en déduit qu’il est bon. Un garçon est entouré de jolies filles ? On en déduit que c’est un bon coup ou qu’il a quelque chose de spécial. Une fontaine est pleine de pièces ? On en déduit inconsciemment que ses vœux seront exaucés. Donc on jette une pièce. Un mendiant a un billet et des pièces dans son chapeau ? On donnera plus facilement.

Moralité

Indiquez à vos clients vos intentions – dans le cas d’une fontaine, elle laisse des pièces pour expliquer aux passants ce qu’elle désire – et laissez une ancre pour inciter plus de gens à donner plus – le mendiant, en mettant un billet de 5€ dans son chapeau, placera une ancre pour inciter les gens à donner plus. La même technique que celle des prix barrés pour faire penser au client qu’il achète un produit cher, donc pour l’inciter à payer malgré tout un bon prix pour son produit.

Répondre

Comments links could be nofollow free.