Rétrospective 2016 & Bilan janvier 2017

Posté dans : Bilans, Bloguer | 2

Bonjour à vous. Je tiens à m’excuser pour ce long silence radio – le dernier article posté sur ce blog date de plus 8 mois. J’ai eu énormément de défis à affronter et je ne me suis pas donné le temps d’écrire de nouveaux articles. Ce fut une erreur. Pour cette raison, je vais essayer de poster un article de temps en temps (au moins 1 ou 2 par mois en 2017). En attendant, laissez-moi faire le bilan de l’année passée et de l’année à venir

Bilan année 2016

Suite à la baisse drastique de mes revenus en tant que webentrepreneur en 2014, j’ai recentré mon activité sur l’enseignement, notamment les cours particuliers de mathématiques, une matière qui offre deux avantages :

  • J’aime les maths (et je suis compétent)
  • Beaucoup d’élèves ont besoin d’aide en mathématiques, ce qui m’apporte une clientèle assurée.

Au final, grâce au site Superprof.fr, j’ai trouvé plein d’élèves, ce qui m’a permis d’augmenter significativement mon chiffre d’affaires par rapport à l’année précédente.

Au niveau des voyages, je n’ai pas voyagé autant que prévu : le projet du Transsibérien de 2016 a été repoussé, car j’ai déménagé dans un meublé à Paris avec ma petite amie et le déménagement (3 300€ entre la caution, le premier mois de loyer, les frais d’agence…) d’août dernier a mangé la totalité de ce qu’on avait économisé pour le Transsibérien. Du coup, on s’est rabattu sur un petit voyage en Suisse. Je sais, la Suisse n’est pas un pays bon marché, mais on avait des connaissances là bas, donc les dépenses de sont limitées au transport, à la nourriture et à quelques visites – grosso modo 300€ la semaine.

Du coup, je n’ai pas fait de grands voyages en 2016, mais j’ai pu malgré tout pu découvrir quelques nouvelles destinations

  • 10 jours en Italie (Milan, Rome, Naples & Capri) en avril 2016
  • 4 jours à Avignon et Marseille en mai 2016
  • 6 jours en Suisse et dans les Alpes en août 2016
  • Weekend en Normandie, Châteaux de la Loire…

 

Si vous le souhaitez, je pourrai poster quelques photos de ces voyages sur ce blog 😉 Et vous, quel est le bilan de l’année écoulée ?

Objectifs 2017

Ma situation peut sembler enviable : appartement confortable et neuf dans Paris intramuros (disposant d’une place de parking, rare à Paris), de nombreux weekends, un job que j’aime… Mais cette situation ne me convient pas. Mon travail est passionnant, mais précaire et chronophage. J’ai l’impression de sous-utiliser mes compétences. Enfin, malgré mon statut de freelance, j’ai l’impression d’être retourné en plein dans la rat race, laissant derrière moi mon appétit d’aventurier et mes rêves d’indépendance pour une prison dorée. Afin de remédier au « problème », j’ai décidé de me fixer 4 résolutions pour l’année à venir. Les voici

#1 Travailler moins pour gagner plus : Je gagne bien ma vie mais je travaille trop, ce qui est fatigant et m’empêche de voyager autant que je le souhaite. Pour cette raison, je souhaite travailler 20% moins pour gagner 20% plus. Pour cela, je souhaite augmenter ma productivité en donnant des cours en petit groupe (plutôt que des cours particuliers), augmenter ma valeur ajoutée (pour augmenter mon taux horaire) et cibler des clients prêts à me rémunérer au prix fort (en gros, des entreprises à moyen-terme).

#2 Davantage voyager : Je souhaite consacrer une bonne partie du temps et de l’argent supplémentaire (objectif n°1) pour davantage voyager. Idéalement, j’aimerai faire au moins 3 voyages hors Union Européenne pour cette nouvelle année

#3 Davantage écrire : J’adore écrire. J’aimerai pouvoir avoir davantage de temps à consacrer à l’écriture

#4 Aider autrui : Je souhaite aider davantage les SDF de mon quartier et les réfugiés, afin d’avoir un impact (même modeste) à mon échelle. Je souhaite également limiter mon impact sur l’environnement

Cela fait un peu plus d’un mois que 2016 a cédé la place à 2017. Avez-vous réussir à tenir vos bonnes résolutions ? Voici le bilan que je peux faire 39 jours après le début de cette nouvelle année

 

Bilan janvier 2017

Objectif 1 : Partiellement atteint

Au cours des 45 premiers jours de 2017 (1 janvier au 14 février), mon chiffre d’affaires a augmenté de 25% par rapport à la même période en 2016 : cela s’explique par une hausse de +88% de mon C.A généré par les cours. La hausse de mon activité s’explique notamment par la hausse du taux horaire de mes cours (+30% en un an), et par le fait que je travaille davantage que l’année dernière.

Pour continuer à gagner plus tout en travaillant moins, il n’y a que deux solutions : augmenter mes tarifs (difficile, sauf si je cible un public de professionnel), soit animer des cours en petit groupe. La semaine dernière, j’ai animé mon premier cours en petit groupe – un moment qui fut très sympa, et qui m’a permis d’augmenter mon taux horaire de 43%.

En dehors des cours, mon emprunt étudiant se terminera en juin. J’en profiterai pour faire un petit investissement immobilier en faisant en sorte que le montant du remboursement soit le même que ce que je payais jusqu’ici pour mon emprunt étudiant. Ainsi, l’opération sera neutre sur mon budget. Quant aux loyers que je toucherai, ce qu’il restera après avoir payé taxe foncière, entretien, agence… alimentera mon budget vacances. De quoi me constituer un patrimoine et quasi-doubler mon budget voyages actuel. D’une pierre deux coups.

Objectif 2 : En cours

Pour le moment, je n’ai pas beaucoup voyagé, mais plusieurs grands voyages sont prévus cette année : le Transsibérien cet été, le Mexique en hiver prochain, et j’espère d’autres voyages en cours de route (Portugal, Iran…). En attendant, j’économise. Le but : pouvoir partir 5 à 6 semaines cet été (Transsibérien + Chine ou Transsibérien + Japon) et pouvoir faire des petits weekends d’ici là.

Objectif 3 : Non atteint

Objectif 4 : En bonne voie

Mon appartement est BBC (Basse Consommation) et alimenté en électricité par Enercoop – une coopérative produisant 100% de l’électricité consommée par ses clients à l’aide d’énergie verte. Quant au reste, je me suis équipé d’une trottinette électrique, ce qui me facilite les déplacements et limite l’utilisation de la voiture. Depuis début janvier, j’ai roulé plus de 130 kilomètres avec.

trotinette-electrique

 

Quant aux SDF, je me suis équipé d’une boîte métallique où je place 1 à 2 euros chaque jour. Une fois qu’il y aura 100€ dedans, j’irai l’offrir à un SDF, soit en cash, soit en shopping à la personne concernée. Pour le moment, il y a 50 euros dedans.

50-euros-boite-sdf

Pour le reste, j’ai acheté un thermos pour pouvoir offrir du café chaud à un SDF de mon quartier. Enfin, lundi dernier, j’ai commencé mon premier cours bénévole d’alphabétisation à destination de réfugiés et de personnes analphabètes. Je donnerai 2 heures de cours d’alphabétisation chaque semaine. Le but est multiple :

  • Faire une bonne action en aidant les réfugiés à apprendre le français, donc à s’intégrer
  • Découvrir une réalité sociale à laquelle je ne suis pas habitué
  • Développer mes compétences pédagogiques de prof de français, une compétence utile pour pouvoir travailler de n’importe où dans le monde (le français est la deuxième langue étrangère la plus apprise dans le monde)
  • Diminuer volontairement mon temps de travail, ce qui me force à augmenter ma productivité (pour gagner autant malgré le fait que je pourrai donner deux heures de cours de math en moins par semaine) et à développer mon business

Et vous, quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ? Souhaitez-vous en savoir plus sur mes projets de voyage, ou sur mes stratégies pour m’enrichir sur le long-terme ? N’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous :

2 réponses

  1. Miguel
    | Répondre

    Super l’article rétrospectif et de voir tes engagements de 2017. Cela fait chaud au coeur de lire tes bonnes intentions. C’est vraiment génial. Cela me fait réfléchir à ce que je fais actuellement…. et à vrai dire, c’est pas grand chose, à part laisser une petite pièce à un mendiant de temps à autre … Pour ma part, je pense que consacrer son temps à aider autrui est ce qui a de plus généreux!

  2. martin
    | Répondre

    Bonjour Miguel

    Ravi que l’article vous plaise. Laisser une pièce à un mendiant est un petit pas, mais comme le dit un protagoniste du film Cloud Atlas: « cloud atlas what is an ocean but a multitude of drops ». Etes vous vous aussi blogueur?

    Martin

Répondre

Comments links could be nofollow free.